MIRA SANDERS

11(a)

11(a)

Mira Sanders développe à travers ses œuvres un attrait pour la cartographie, le territoire et l’architecture. Profondément marquée par la lecture de Georges Perec, elle définit elle-même ses recherches actuelles et à venir comme un journal « in progress » d’un usager de l’espace.

Les déplacements physiques qu’elle entreprend ou dont elle s’inspire induisent un réseau de lignes et de trajectoires physiques et temporelles qui deviennent à travers ses dessins, vidéos et installations, le support d’une déambulation fictionnelle sur le quotidien et l’anodin.

Pour Inland Voyages in An Inland Voyage, Mira Sanders poursuit sa réflexion sur les cartographies subjectives en s’emparant du dernier niveau du musée pour y construire un dispositif global sur les traces de Robert-Louis Stevenson, auteur en 1878 du récit An Inland Voyage (publié en France sous le titre Voyage en canoë sur les rivières du Nord).

L’écrivain écossais, auteur de l’île au trésor (1883), y relate son périple à travers la Belgique et la France en canoë, à l’automne 1876, en compagnie de son compère et ami Walter Grindlay Simpson. Depuis l’Escaut, le canal de Willebroeck, la Sambre et l’Oise, Stevenson nous fait le récit en 22 chapitres de son aventure et de ses rencontres.
Mira Sanders s’empare de ce récit d’aventure pour entrainer le spectateur au fil de sa déambulation au sein de l’espace d’exposition dans une recomposition kaléidoscopique et poétique où les 2 canoës, nommés par Stevenson “l’Aréthuse” et “la Cigarette”, deviennent les personnages centraux. Afin de renforcer le caractère subjectif de ce projet, Mira Sanders s’est entourée des artistes Filip Berte, Guðný Rósa Ingimarsdóttir, Jan Kopp, Erwan Mahéo, Cédric Noël auxquels elle a confié le soin de retranscrire un des 22 chapitres du livre de Stevenson.

A la linéarité du trajet en canoë, Mira Sanders se plaît à nous perdre dans les méandres visuels de ses œuvres où pour reprendre les mots de Stevenson “le voyageur n’est qu’un passant et (…) son aventure n’est rien de plus qu’une sieste au bord de la route dans le cours réel de la vie.”

Horaires :
Du 1er mars au 30 septembre : tous les jours sauf le mardi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 18h.
Heures de vernissage :
17h30
Tarifs :
Tarifs Tarifs individuels : – Plein tarif : 4,60 € – Tarif réduit : 3.00 € – Gratuité pour les moins de 18 ans et pour tous les premiers dimanches des mois de mars, avril, mai, juin, septembre, octobre, novembre et décembre. Tarif visite guidée adultes (à partir de 10 personnes) : 3,00 € par personne Tarifs scolaires : – 2,30 € (Haute-Vienne) – 3 € (hors département)
Partenaires :
En partenariat avec Argos, center for Art and Media, Photography Expanded at LUCA School of Arts et la faculté d’architecture Sint-Lucas KU Leuven.
crédit photo :
Mira Sanders,
The Cigarette & The Arethusa, 2016 © de l’artiste. Photo : MDAC

Date/Time
Date(s) - 10/03/2018 - 17/06/2018
10 - 06

Location
musée départemental d'art contemporain de rochechouart

Loading Map....
Print Friendly, PDF & Email
The following two tabs change content below.

Guest

Ultimi post di Guest (vedi tutti)

Leave a Reply